Dans le cadre du suivi du phénomène de sécheresse qui se prolonge sur le département de la Creuse, Mme La Préfète vient de prendre un arrêté de restriction du niveau alerte en considération de l’amélioration, certes timide des débits des cours d’eau à la faveur de la pluviométrie quasi normale enregistrée en septembre. Toutefois, cette amélioration ne bénéfice pas encore aux eaux souterraines notamment dans le Nord ouest du département.

Ainsi, la conduite à tenir doit demeurer prudente et vigilante : il apparaît possible de diminuer les restrictions en matière d’usage sans toutefois qu’il soit acceptable de lever toutes les restrictions, notamment en matière d’utilisation de l’eau potable, provenant en grande partie en Creuse des réserves souterraines. Madame la Préfète souligne que les diminutions de restrictions sont liées à des dispositions dérogatoires qui ont été jugés nécessaires au regard d’impératifs sociaux ou techniques.

Le nettoyage des tombes et caveaux est donc autorisé à partir du réseau d’eau potable mais reste limité à la période de la Toussaint allant du 27 octobre 2022 au 6 novembre 2022 inclus et dans le respect d’une sobriété d’usage. Les vidanges de plans d’eau sont autorisées si la nécessité de contrôle et surveillance de l’ouvrage la rend nécessaire et avec le strict maintien du débit réservé en aval du barrage afin de ne pas engendrer de rupture d’écoulement ou de limitation artificielle des débits naturels.

La situation hydrologique devra être étudiée à nouveau dans le cadre du prochain comité eau fixé le 7 novembre 2022. Madame la Préfète recommande à tous une attitude eco-responsable prônant vigilance et sobriété afin de préserver la ressource en eau et maintenir la globalité des usages.

Consultez l’arrêté préfectoral

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.