L’activité économique est, à l’instar de nombre de communes creusoises, assurée par 7 GAEC. L’agriculture est à peu près exclusivement consacrée à l’élevage, surtout de vaches charolaises, pour la production de viande de boucherie. Pour indication, St Avit comptait près de 1500 têtes de bétail en 1987 pour seulement 351 cinquante ans plus tôt en 1935. L’élevage s’est développé au détriment de la petite polyculture et des cultures céréalières.

Dans un tout autre registre, plus surprenant, le prieuré qui jouxte l’église de St Avit héberge Ad Vitam Records, un label musical indépendant, reconnu pour la qualité de ses enregistrements en live. Ce label est conduit par Jean-Yves Labat de Rossi et Anne Dieumegard qui est aussi Présidente de l’Association de Sauvegarde du Patrimoine de St Avit.

Les adeptes de moto verte trouveront chez Tom et Julie des circuits de randonnée et dans les bois autour de leur hameau, une boucle d’enduro de plus de 5 km pour les fans des sentiers techniques.

La commune compte aussi quelques gîtes ruraux qui proposent des séjours reposants dans la belle campagne de St Avit.